Entre le 24 et le 30 juin 2020, les Forces Armées Brésiliennes (FAB) ont conduit une opération de police dans la région de l’Oyapock, frontalière de la Guyane, en coordination avec les FAG. Visant des trafics transfrontaliers liés à l’orpaillage illégal, cette opération est issue des accords entre les forces armées des deux pays et partie intégrante de l’opération Harpie ; côté français, cette mission avait pour objectif d’interdire sur le territoire guyanais les infiltrations de trafiquants brésiliens en réaction à l’action des FAB.

Lire la suite...

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.