Malgré la crise sanitaire, les réservistes du 3e Étranger ont honoré leur engagement en répondant à l’appel de venir armer les Bases Opérationnelles Avancées de Saint-Georges et de Saut-Maripa.

Alors que le 3e REI a maintenu tout le long de la crise son engagement sur les Opérations HARPIE, au profit de la Guyane et de ses habitants, le renfort de la 4e Compagnie de réserve a permis de soulager la pression des opérations. Cette pression était d’autant plus forte que le 3e REI s’est de surcroît porté aux côtés des forces de sécurité intérieures (FSI) comme des autorités civiles pour les appuyer dans la gestion de la crise du Covid-19, dans le cadre de l’opération RESILIENCE.

La présence de la 4e CIE a permis aux réservistes de se montrer solidaire de la Nation dans cette crise et de s’associer aux efforts des forces armées en Guyane auprès des populations. Elle a également permis de mettre en application dans la durée les savoir-faire acquis lors des formations passées, de développer le sens de la rigueur, de la discipline et d’enrichir leur expérience opérationnelle.


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.